top of page
Rechercher

🌟Recevoir un compliment🌟


J’ai découvert il y a quelques mois Julien Vidal et son site https://cacommenceparmoi.org/ sur lequel il nous invite à modifier peu à peu notre quotidien pour réduire notre impact écologique. Son conseil ce jour-là était : « je fais des compliments » et renvoyait à un article du site kaizen : https://kaizen-magazine.com/bd/les-compliments-contagieux/. L’article, en plus de nous révéler le pouvoir des compliments, nous donne quelques pistes pour recevoir ces petits cadeaux du quotidien.


Faire des compliments, tout comme les recevoir, ça s’apprend. Et plus on en fait, plus c’est naturel et plus on en reçoit plus c’est facile de les accueillir sans bafouiller ou envoyer bouler la personne qui a eu l’audace de les prodiguer. Avouons-le, ce n’est pas si simple de recevoir un compliment. Il y a tout d’abord la première impression, notre instinct bizarre qui nous fait nous dire : « mais qu’est-ce qu’elle veut ? Elle a sûrement un service à me demander ou une vacherie à me lancer ! » ; « il cherche quoi lui ? il me drague ? ». Et ensuite vient ce réflexe étrange et pourtant très répandu : contredire la personne : « Elle te va bien cette robe. Tu parles, elle me fait de grosses fesses » ; « Tu es beau. Oh non j’ai une sale tête» … Pourquoi ? Mais pourquoi ??


Dans l’article de Kaizen, l’auteur propose plusieurs attitudes à adopter pour accueillir un compliment et en profiter pleinement :

- Ne rien dire

- Sourire

- Acquiescer

- Dire « oui »

- Dire « je sais »


On serait tenté de penser qu’il faut répondre à un compliment par un autre compliment, mais non. Un compliment s’accepte comme un bouquet de fleurs, avec discrétion et joie. Et comme pour un joli bouquet, on faire durer le plaisir, on le savoure, on le chérie pour en profiter le plus longtemps possible. Pour que ce petit mot gratuit, prodigué par un proche ou un inconnu nous accompagne dans notre journée, dans notre semaine, ou même, pour les plus puissants, tout au long de notre vie. Parce que oui, un simple compliment peut nous suivre longtemps et nous rappeler notre valeur des années plus tard.


Comme Michael le disait si justement : « I’m starting with the man in the mirror ». Je vais donc commencer par moi. Non seulement je vais sérieusement commencer à prodiguer un max de compliments autour de moi mais, comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, je vais en profiter pour balancer quelques compliments à cette fille que je croise tous les jours dans le miroir.


Allez zou, distribution générale de compliments, pas de rupture de stock, pas de date de péremption, il y en aura pour tout le monde !🌟🌟🌟



3 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page