top of page
Rechercher

🌟La vĂ©ritĂ© sur la charge mentale🌟


On ne la prĂ©sente plus, elle a su se faire un nom et s’imposer dans notre vocabulaire, la dessinatrice Emma sait la croquer mieux que quiconque, le compte instagram taspensea (« t’as pensĂ© Ă  ») la dĂ©nonce quotidiennement, c’est elle : La charge mentale.


C’est elle qui nous rend folle, elle qui nous Ă©puise, elle qui secoue notre vie de famille, elle que l’on veut combattre mais que l’on subit tous les jours. On a beau savoir ce que c’est, il y a toujours quelques vĂ©ritĂ©s bonnes Ă  dire (ou Ă  rappeler) :


- La charge mentale n’a pas d’ñge

Jeune homme de 22 ans Ă  sa copine du mĂȘme Ăąge : « tiens je mets mes affaires sur ton sac, tu me feras penser Ă  ne pas les oublier en partant ?»


- La charge mentale ne prend pas de vacances, ni de week-end

Papa : « allez zou à la plage ! mais pourquoi tu prends un si grand sac ? »

Maman : « pour le goĂ»ter, la crĂšme solaire, pour les serviettes, les jouets de plage, la bouteille d’eau, des mouchoirs, des 
 »


- La charge mentale n’en a rien Ă  faire que tu sois malade ou fatiguĂ©e ou les deux

Si tes enfants ont la bonne idĂ©e de te refiler la gastrođŸ€źđŸ€ą (ou la grippe, un gros virus
), c’est quand mĂȘme toi qui les emmĂšnes chez le mĂ©decin, qui se lĂšves la nuit, qui nettoies, mouches, dĂ©sinfectes



- La charge mentale ne s’arrĂȘte pas la nuit

DĂ©clarĂ©e responsable (mais par qui ?!) de la gestion des cauchemars, des paniques, des doudous introuvables, des couettes qui tombent, des envies de pipiâ€ŠđŸ˜±đŸ˜­


- La charge mentale ne s’arrĂȘte pas aux enfants (mĂȘme pas besoin d’en avoir)

GĂ©rer l’administratif, les vacances, les cadeaux de NoĂ«l🎄🎄, l’organisation d’une soirĂ©e entre copains et mĂȘme sa contraception, c’est aussi de la charge mentale.


Ok, pas trĂšs reluisant tout ça. Mais je ne suis pas fataliste ! Les choses bougent et continueront de bouger pour que l’on s’approche un peu plus d’une situation d’équilibre. En attendant, inutile d’espĂ©rer que la situation s’amĂ©liore sans faire quoi que ce soit.


Pour commencer, vous pouvez d’ores et dĂ©jĂ  vous accorder davantage de temps, apprendre Ă  arrĂȘter la machine infernale de la routine pour vous poser et vous recentrer sur vous-mĂȘme.đŸ›đŸ§˜â€â™€ïž


Sophrologue, je propose des accompagnements dédiés aux mamans épuisées, débordées.

Si cela vous intéresse, contactez-moi !

Marineeven.sophro@gmail.com

marineevensophrologue.com

2 vues0 commentaire
bottom of page